League Cup 1/4 Finale : Résumé Stuart Massama – CS Noisy Le Grand RS

Samedi 17 février, à l’aube, les noiséennes s’envolaient pour Lisbonne pour y disputer le match retour de Coupe d’Europe contre l’équipe de Stuart Massama contre qui elles avaient perdu à domicile 7 buts à 2. Pour pouvoir prétendre à une qualification au final 4, les noiséennes se devaient non seulement de remporter le match mais en plus avec au moins 5 buts d’écarts pour aller en prolongations ou de 6 buts pour être sûres de se qualifier.

A peine arrivées à Lisbonne, les filles étaient attendues pour aller se reposer à l’hôtel. Seul petit bémol : Esther, la gardienne, ne récupérera pas son sac de gardienne car il n’est pas arrivé au Portugal et peut être même pas parti de l’aéroport de Roissy. Il est impossible de présenter une seule gardienne en coupe d’Europe. Le club de Stuart Massama à qui nous devons beaucoup, se démène pour lui trouver un équipement complet et des patins. C’est chose faite puisque à peine arrivée au gymnase, tout son équipement était prêt. Les filles pouvaient donc se mettre en conditions pour se préparer à jouer.

 


1ere mi-temps
© Rink Hockey Sevran

Le match débute avec Camille, Fred, Mariona, Célia et Lucie dans les buts. En début de 1ère mi-temps, les noiséennes peinent à se trouver sur le terrain et perdent rapidement la balle au profit des Portugaises qui ouvrent la marque au bout de 2’30 de jeu (1-0). Cela ressemble étrangement au commencement du match aller. Les noiséennes ne se laissent pas faire et attaquent sans toutefois réussir à marquer. Alors que Fred est fauchée dans la surface, l’arbitre accorde un pénalty pour les orange et noir. La capitaine, Fred s’y colle et égalise (7’07’’) (1-1). Noisy a accéléré le jeu et se met au niveau de leurs adversaires. Après 14’ de jeu, celles-ci demandent un temps mort. Sergi fait tourner son effectif et cela fonctionne plutôt bien. Les 2 équipes sont au coude à coude et font jeu égal. Noisy surveille de près sa défense et Mariona qui récupère la balle, dribble une joueuse jusqu’à se trouver face à face avec la gardienne mais en vain. Puis c’est au tour de Lucie de sauver un but sur sa ligne. Puis, alors qu’il reste 5’41’’ de jeu les Portugaises reprennent l’avantage en inscrivant le 2ème but (2-1). La mi-temps n’a pas encore été sifflée et les noiséennes relancent le match avec notament un but de Mariona.  Le compteur indique alors 1’12’’ (2-2).

Les 2 équipes se quittent sur un score de parité (2-2).

 


2eme mi-temps
© Rink Hockey Sevran

Les 2 équipes redoublent d’intensité comme si elles venaient de débuter un nouveau match. Les noiséennes s’essoufflent un instant en effectuant une passe à l’adversaire. Celle-ci en profite pour aller y inscrire le 3ème but (27’50’’) (3-2). Un léger avantage qui n’effraie pas les noiséennes en tout début de match puisque Camille viendra égaliser moins de 2’ plus tard (3-3). Les fautes d’équipes s’accumulent (7 à 5) . Noisy monte d’un cran et va au but plus régulièrement et continue de bien défendre. L’arbitre octroiera un carton bleu de chaque côté pour une faute commise dans chaque équipe.
La 10ème faute d’équipe est sifflée par l’arbitre et donc une occasion qui s’offre à Noisy pour prendre l’avantage alors qu’il ne reste que 6’14’’ de jeu avant le coup de sifflet final.
Célia se présente devant la gardienne, se prépare, fait un, deux et le 3ème crochet de trop que la gardienne réussit à intercepter. Les filles croient encore à la victoire et ne lâcheront rien jusqu’au coup de sifflet final. Alors qu’il ne reste que 46’’ de jeu, une Portugaise écope d’un carton bleu pour contestation sur l’arbitre. Les noiséennes joueront en supériorité numérique pendant ces 46’’ qui ne seront pas suffisantes pour se démarquer puisque les portugaises garderont la balle un maximum dans leur camp. Le coup de sifflet final arrive et les 2 équipes ont fait un très bon match

Score final : 3-3 (MT : 2-2)

L’équipe de Stuart Massama se qualifie pour le final 4 qui aura lieu les 16 et 17 mars. Elles affronteront l’équipe espagnole de Gijon.

Photos du match : Facebook RH Sevran

 

Résumé par Christine GOHET